Comment bien peindre un plafond ?

Bien peindre un plafond

La peinture au plafond n’est pas une parte de plaisir. Même si la blague très connue : « Accroche-toi au pinceau, j’enlève l’échelle » prête à rire, les conditions pour réaliser une peinture au plafond sans commettre d’impair n’est pas si facile. Alors comment effectuer cette tâche sans faire de taches ?

I – Faire le point sur l’état du plafond :

Votre plafond n’est pas parfaitement lisse. Au fil du temps, il a pu développer des aspérités, quelques fuites ont pu le salir et provoquer des marques d’humidité repérables. Enfin, des fissures ont pu se creuser dans le plâtre. Avant toute chose, il convient de réparer tous ces défauts afin de préparer la surface de votre plafond du mieux possible. Pour combler les aspérités, il suffit d’enduire avec un revêtement adapté et attendre son séchage complet. Il faut pratiquer la même opération pour les fissures indésirables. Pour les taches d’humidité, vous pouvez procéder de la même façon car si vous peignez sur une surface marquée d’humidité, il est fort probable qu’elle transperce la peinture.

II – Préparation préalable :

Maintenant que votre enduit de lissage est bien sec et poncé, vous pouvez nettoyer toute la surface de votre plafond avant de la peindre. Cette étape est assez rapide mais requiert une bonne dose d’énergie. Choisissez également des appuis bien stables pour éviter de chuter malencontreusement.

III – Choix de la peinture et du matériel :

C’est une étape essentielle. Ne vous contentez pas du premier prix pour la peinture. Choisissez au contraire une peinture qui couvre parfaitement bien. Si la peinture est plus épaisse, elle vous permet un seul passage ce qui est un gain de temps. Pour le rouleau, optez pour un produit adapté au type de peinture de plafond et anti coulure. Cela est toujours plus agréable de ne pas retrouver de la peinture sous vos vêtements ou dans vos cheveux !

IV – Les outils indispensables :

Pour bien peindre au plafond, il faut paradoxalement protéger le sol. Des bâches de protection sont très pratiques car elles couvrent toute la surface de votre sol. Pour éviter les ascensions et les descentes d’échelle trop fréquentes, vous pouvez choisir la perche au bout de laquelle vous fixez votre rouleau. Bonne peinture !

Découvrez le plafond tendu
Par |2019-02-12T15:22:16+00:00jeudi 31 janvier 2019|

Laisser un commentaire