Isoler un plafond : les indispensables

La déperdition de chaleur par les combles et la toiture est très importante. Elle représente près de 30 % de la chaleur perdue dans une habitation. Isoler la toiture et le plafond est donc primordial pour un confort thermique. Si isoler sa toiture permet de garder une bonne étanchéité et de maintenir la charpente en bon état, isoler un plafond est nécessaire pour économiser de l’énergie et atténuer les bruits environnants.

I – Isolation phonique et thermique

Pour une bonne isolation thermique et phonique du plafond, il est indispensable de choisir les bons matériaux et leur conditionnement. Les matériaux d’isolation se classent en différentes catégories selon leur nature :

– Les isolants synthétiques, comme le polyuréthane ou le polystyrène (expansé ou extrudé).
– Les fibres végétales ou minérales, comme la laine de verre ou la laine de roche, qui sont les matériaux les plus utilisés sur le marché. Il existe également, dans cette catégorie, les fibres de lin ou fibres de bois, mais dont l’utilisation est moins répandue.
– les matériaux écologiques ou renouvelables comme le liège, la cellulose ou encore la perlite.

L’ensemble de ces types d’isolation se trouve sous forme de panneaux, de rouleaux, de mousse, ou bien en vrac. Le choix se fera selon la configuration de votre plafond, l’accès dont vous bénéficiez et le volume à isoler. Vous déterminerez l’épaisseur en fonction du niveau d’isolation phonique et thermique souhaité.

II – Isolation faux plafond

L’isolation d’un faux plafond possède un double avantage. Vous diminuez sensiblement votre facture énergétique et vous améliorez votre confort acoustique. Il vous faut donc déterminer, avant de choisir, à quoi va servir l’isolation de votre faux plafond. Il est important également de connaître la hauteur de votre faux plafond et l’espace dont vous pourrez bénéficier. Il convient enfin de savoir quel type d’isolation vous souhaitez, par rapport à la structure de votre faux-plafond. En effet, il ne faut pas risquer que le faux plafond cède sous des matériaux qui représentent un poids non-négligeable. Quand vous aurez l’ensemble de ces paramètres en votre possession, vous pourrez alors choisir les bons matériaux. La laine de roche est appropriée si vous recherchez une solution 2 en 1.

Isoler un faux plafond peut s’avérer très utile, voire essentiel. Il n’est pas indissociable d’une isolation de toiture, mais s’avère plutôt complémentaire pour un confort optimal dans votre habitat.

Découvrez nos toiles tendues
Par |2019-02-13T11:25:03+00:00jeudi 22 novembre 2018|

Laisser un commentaire